Pages Menu
TwitterFacebook
Categories Menu

Posted by on mar 27, 2013 in Blog Voyage | 0 comments

Comment utiliser ses Miles Voyageurs ?

Comment utiliser ses Miles Voyageurs ?

Nouveau : comment voyager PLUS, avec PEU de temps libre et MOINS d'argent ? J'explique tout ici !



Je n’ai personnellement jamais utilisé cet solution, mais je commence sérieusement à me pencher sur la question. J’ai donc voulu partager avec vous mes recherches à ce niveau-là et savoir ce que vous en pensez. Cet article détaillera donc l’idée générale et plusieurs scénarios spécifiques sur la façon d’utiliser les Miles Voyageurs Fréquents pour aller n’importe où.

Premièrement, ne gâchez par vos miles voyageurs

La plupart des miles voyageurs fréquents sont gâchés. Arrêtez de gâcher les kilomètres ! Ne laissez pas mourir les miles ! Dans presque tous les programmes des principales compagnies aériennes, les miles n’expirent que lorsque le compte n’a pas été utilisé pendant un an ou plus (parfois bien plus). Cela ne coûte pas grand-chose de garder votre compte actif – dans certains cas tout ce que vous avez à faire pour remettre le compte à rebours à zéro est de compléter une étude, de rejoindre une liste d’e-mails, ou de transférer 100 miles de ou vers votre compte.

Les miles voyageurs sont également gâchés contre des remboursements de faible valeur et des récompenses “Standards” très chères conçues par les compagnies aériennes pour récupérer vos points kilométriques durement gagnés. Ne cédez pas ! Utilisez vos miles uniquement pour des récompenses “Epargnante” qui dans d’autres cas vous coûteraient beaucoup d’argent.

Ensuite, apprenez les règles basiques…

Les objectifs basiques des récompenses sont :

a) Toujours penser aux compagnies aériennes partenaires lors du rachat de miles voyageurs,

b) toujours essayer d’avoir la meilleure valeur possible contre vos miles. Pour accomplir ces deux objectifs, vous devrez vous familiariser avec les outils d’échanges : cartes itinéraires et tableaux des récompenses.

Les cartes itinéraires vous montreront les destinations où volent les différentes compagnies aériennes, ainsi que la couverture totale pour les trois alliances majeures. Les tableaux des récompenses vous diront combien de miles sont requis pour une récompense particulière. Harmoniser ces outils ensemble est la clé de votre réussite.

Les cartes itinéraires sont idéales pour s’évader et pour l’apprentissage – vous devez avoir une destination en tête, et vous devez apprendre par vous-même comment vous y rendre. Il y a bien souvent plus d’une façon de s’y rendre, et il devient pratique de connaître les options lors de la recherche de disponibilité.

L’étape suivante est de regarder les tableaux spécifiques pour les récompenses. A la différence des cartes itinéraires, il n’y a pas un seul « tableau de récompense Star Alliance » ou « tableau de récompense OneWorld » – au lieu de cela, vous devez trouver le bon concernant la compagnie aérienne chez qui vous utilisez vos miles, et NON pas la compagnie aérienne sur laquelle vous prévoyez de voyager. Voici quelques liens vers les compagnies actuelles :

  • AA
  • United/Continental
  • Air Canada
  • US Airways
  • British Airways
  • Qantas
  • Lufthansa

Si vous ne voyez pas celle que vous souhaitez, tapez simplement dans Google “tableau de récompense Voyageur Fréquent de [nom de la compagnie aérienne]” ou surfez sur leur site internet pour trouver le programme de miles spécifique. Chaque programme en possède un à l’exception de Delta, qui vit dans son propre monde (c’est une longue histoire). Plus vous vous familiarisez avec les tableaux des récompenses, plus vous comprendrez jusqu’où peuvent vous amener vos miles.

Quelques Exemples

Le mieux concerne les miles de Voyageur Fréquent concerne les voyages internationaux – en particulier vers les destinations qui sont soit loin soit très chères.

Vous pouvez vous rendre à l’Ile de Pâques, l’un des endroits les plus reculés de la planète, en payant des milliers d’euros. Ou vous pouvez utiliser vos miles AA pour vous rendre jusqu’à Santiago ou Lima puis vers l’île. Aussi loin que ce soit (au milieu de l’Océan Pacifique, à 2300 miles du Chili), cela compte quand même comme une récompense pour « Amérique du Sud ». Vous pouvez aller à Brunei, un petit royaume cache en Asie du sud-est, en utilisant vos miles d’Air Canada, d’United, de U.S. Airways pour réserver des vols sur Airlines.

Vous pouvez aller n’importe où dans le Pacifique Sud pour le même prix en miles que si vous alliez en Nouvelle-Zélande ou en Australie. Donc, réservez votre récompense avec une escale à Auckland (par exemple) puis aux Fidji, aux Vanuatu, aux Samoa, ou aux Tonga. Deux pays au prix d’un!

Si vous utilisez les miles U.S. Airways, vous pouvez en fait dérouter votre récompense Pacifique Sud vers L’Amérique du Nord (Par exemple New-York) via l’Asie, en passant par la Thaïlande, le Japon, ou Singapour, en route vers votre « vraie » destination.

Les miles peuvent vous amener à peu près partout où vous voulez. Pour les exceptions, les miles peuvent vous en rapprocher – et ensuite vous voyagez par la route vers votre destination finale, ou prenez l’avion avec la seule compagnie aérienne qui vous y amène.

17 destinations

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>